Réaction à chaud aux résultats du 2d tour de l’élection présidentielle, par Sébastien Mas, 3e

Publié le par candidats.fi67

"Ouf!..."

Ouf ! Nous avons tout de même échappé au pire. Bien sûr nous n'avons aucune illusion sur le gagnant et peut-être avons-nous échappé à la guillotine, mais attendons-nous tout de même au moins à de la garde à vue. Peut-être échappons-nous aux chemises brunes, mais attendons-nous tout de même au retour en force du « costar-cravate ». Consolons-nous, ce sera ni plus ni moins que la suite de l'ère « Sarko-Hollande ». Ce n'est pas l'idéal mais c'est au moins un ennemi que nous connaissons et contre lequel nous pouvons résister sans avoir à jouer les Jean Moulin.

Ouf ! Nous avons échappé au remake « franchouillard » de l'élection américaine, ici Hillary Macron gagne contre Donald Le Pen. Dommage, moi j'aimais bien Bernie Mélenchon ! Madame Le Pen est battue et bien battue, comme l'a dit Jean-Luc Mélenchon, par Emmanuel Macron mais aussi par l'abstention et le vote blanc (qui atteignent des records pour un 2d tour depuis le «bonnet blanc et blanc bonnet» de 1969) , ouf ! l'honneur est sauf !

Et puis Ouf ! Les insoumis, nous avons tenu bon pendant ces 2 semaines interminables. Notre mouvement a échappé à la division promise par les faux-oracles qui font l'opinion. Malgré nos divergences de diagnostique (Vote Macron ? Vote blanc ? Pas de vote du tout ?), nous sommes restés unis et tout cela ne fut qu'un débat interne plutôt bon-enfant sans invectives ni rancœurs, cela nous a peut-être même plus rassemblés que séparés et puis surtout presque personne n'a cédé aux sirènes du vote-impasse Le Pen, nous restons la contestation et l'espoir et non pas la soumission et la haine.

Au final nous constatons que le nombre d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon du 1er tour qui se seraient fourvoyés dans le vote Le Pen au 2d est totalement négligeable (moins de 7%), ce qui n'est pas le cas chez les électeurs de François Fillon (environ 20%). A l’ex-UMP, le clan untel veut la peau du clan untel, les pro-macron contre les « ni-ni » contre les pro-Le Pen… Ça promet ! Au PS ça ne va pas très fort. Nous avons bien remarqué qu’il y a longtemps qu'ils n'osent plus sortir leurs drapeaux en manifestation et ni même dans celles contre le FN, alors que nous, nous étions là. Ils sont trop occupés à se déchirer entre le macronisme de circonstance et le Hamonisme d'entre deux eaux. Au FN aussi ils se déchirent déjà comme d’habitude entre la ligne « papa », la ligne « fifille » et même la ligne « petite-fifille ». Même si les scores sont bien trop élevés à mon avis, c'est tout de même une défaite qui n'augure rien de bon pour eux aux législatives. Nous le savons, ces prochaines élections ont toujours été celles qui leur ont été le moins favorable. Même chez les « marcheurs » de Macron, pourtant victorieux, on se tâte, faut-il y aller avec les uns, avec les autres ou avec les 2 ? Les législatives s'annoncent plutôt folkloriques pour le clan des opportunistes, et absolument pas gagnées d'avance.

Cette élection présidentielle n'a décidément rien de commun avec tout ce que nous avons connu avant. C'est sans doute le début d'une nouvelle ère politique où les cartes sont redistribuées et où la bi-polarité classique à volé en éclats. Une opportunité à saisir pour la France Insoumise qui a déjà digéré les regrets du 1er tour de la présidentielle. Nos militants sont mobilisés et chaque jour plus nombreux. Nous présenterons des candidats quasiment partout en France, et, si nous nous y prenons bien, nous serons dans la possibilité de nous maintenir au 2d tour dans la très grande majorité des circonscriptions (presque 80%). Nous sommes l'écologie, l'émancipation, la solidarité, la république, bref, nous sommes l'avenir. L'avenir nous appartient, nous le savons et c'est notre force. Si ce n'est pas à la présidentielle alors ce sera aux législatives, et si ce n'est pas cette année ce sera la suivante, mais soutenu par la jeunesse, les esprits éclairés et ouverts, nous savons bien que notre heure viendra.

(Sébastien MAS le 07/05/2017)

"Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue" (Victor Hugo)

https://www.facebook.com/FranceInsoumiseCirco3BasRhin/

-----------------------------------

Publié dans A propos

Commenter cet article